Budget : pourquoi un reportage photo de mariage semble si cher !

Très souvent quand un photographe annonce le tarif de ses prestations, la réaction des personnes est la même : “ce n’est pas dans notre budget !”

Mais pourquoi cette réaction ? Les photographes sont trop chers ? Les “budgets” sont trop faibles ? Tentons de trouver les réponses !

Il suffit d’appuyer sur un bouton ! Et c’est vrai !

Je suis tout à fait d’accord avec cette affirmation ! Vous ne me verrez jamais faire autre chose qu’appuyer sur des boutons sur un appareil photo que tout le monde peut s’acheter ! Réellement, si je vous dis où vous placer, quel angle choisir, et vous donne mon appareil que j’aurais préparé pour le cliché à prendre puis si je la retouche à ma façon… Vous ferez la même photo  ! Vous l’aurez donc compris avec cette petite touche d’humour, l’intérêt du photographe n’est pas d’appuyer sur le bouton, mais tout le reste.

Etre photographe c’est :

  • Savoir se placer au bon endroit au bon moment, cela demande beaucoup d’expérience.
  • Choisir le bon angle de prise de vue, savoir déceler les endroits originaux et les mettre en valeur.
  • Maitriser les techniques photographiques pour régler son appareil photo correctement.
  • Préparer et retoucher les images brutes.

Appuyer sur le bouton, c’est la “cerise sur le gâteau” !

photographe mariage Arras

Pour pousser un peu, c’est aussi :

  • Gérer une entreprise.
  • Se former.
  • Se déplacer.
  • Savoir communiquer en créant un site internet et suivre ses réseaux sociaux.
  • Rencontrer des futurs mariés ou clients.
  • Etre très rigoureux dans le suivi de ses prestations
  • Savoir gérer ses archives photo.

Voilà tout ce qui “coûte cher”, cette partie immergée de l’iceberg du travail d’un photographe de mariage. Pour obtenir un reportage tel que vous voyez sur mon site internet, il y a un moyenne 12h de prise de vues le jour J puis environ 24h de traitement et retouche des photos. Le reste du temps pour les autres taches… vous arrivez vite à plus d’une semaine de travail pour un seul mariage.

L’offre, la demande et les souhaits des futurs mariés…

Second point, c’est aussi le jeu de l’offre et de la demande. Si le photographe vous propose ces tarifs, c’est que des couples sont prêts à investir dans ses talents pour leur grand jour et répondre à leurs attentes. Et cela même s’il existe des prestations “entrée de gamme” chez des débutants…

Cela est comparable à l’automobile. Une voiture d’entrée de gamme peut couter jusqu’à 10 fois moins cher qu’une “berline allemande”, sans parler de voiture de luxe. Les deux véhicules vous emmènent d’un point A vers un point B et pourtant on ne croise pas que des voitures d’entrées de gamme sur les routes ! La différence : la renommée, le sérieux, le service, la qualité… C’est pareil pour les photographes ! Il y a de l’entrée de gamme et des prestations plus haut de gamme, avec tout un panel entre les deux.

Mais maintenant que je sais ce que je veux, comment faire pour me l’offrir…

PHOTO DE COUPLE

Comment estimer son budget ?

D’abord, qu’est-ce qu’un budget ? C’est la somme des dépenses prévues pour votre mariage. En partant de ce constat, vous avez un budget global, que vous découpez en “poste”.

Ces postes sont :

  • La robe et les accessoires (chaussures, bijoux…).
  • Le costumes et les accessoires également.
  • Préparations de la mariée (coiffure, maquillage…).
  • Préparation du marié (coiffure aussi, barbier…).
  • La décoration (fleurs, décoration de salle, voiture…).
  • Le lieu de réception (voire même les lieux… Pour le jour J, le lendemain…).
  • Le traiteur.
  • La papeterie (invitation, menus, marques places…).
  • Le DJ.
  • Le vidéaste.
  • Un wedding planner.
  • Un officiant pour votre cérémonie laïque.
  • Et le plus important, le photographe !

D’après le blog La mariée aux pieds nus, en 2016, la dépense des mariés français étaient en moyenne de 8820 euros pour 67 personnes réunies. Pour les mariages rassemblant environ 150 personnes, le budget était d’environ 16000 euros. Ces chiffres sont confirmés par le site mariee.fr. Les études affirment que la part consacrée à la photographie est en moyenne de 12%.

Vous avez une somme globale que vous ne souhaitez légitimement pas dépasser, vous prenez Excel pour estimer chaque poste en vous basant sur ce que vous pensez être le prix de telle ou telle chose… Cool, tout rentre ! Puis c’est l’heure des demandes de tarifs… Et c’est souvent le drame !

Photographe mariage Béthune

Comment rester dans mon budget, TOUT est cher !

“Cette robe de mariée est magnifique, je pense qu’elle doit couter 800 euros environ…” mais en réalité elle en coûte le triple ! “Ces faires parts fait main sont trop jolis, je pense qu’ils coutent quelques centimes…” mais une fois vérifié c’est plusieurs euros…

“Les professionnels du mariage sont fous !” Voilà.

Plus sérieusement, et c’est normal vu que vous organisez un mariage pour la première fois, vous découvrez les véritables tarifs des choses que vous aimez. Ce n’est pas le moment de baisser les bras, mais bien celui de mettre les choses à plat en ayant toutes les bonnes informations (des nombreux sites vous proposent des fourchettes estimatives ou tout simplement demander les tarifs des prestations souhaitées).

Refaites un nouveau tableau avec les véritables estimations puis calculez le budget global. En faisant cela, vous visualiserez les plus gros postes comme la partie repas et les salles surtout si elles sont de prestige. Puis vous mettez l’accent sur ce qui est indispensable à vos yeux.

Le plus important à vos yeux sans parler de budget…

Chacun met l’accent sur le plus important pour lui : avoir un maximum d’invités, proposer un repas inoubliable, être dans un lieu grandiose, proposer un véritable spectacle, louer une voiture de luxe… C’est à vous de choisir !

Pour moi, évidemment, c’est la partie photo qui est la plus importante. Les photographies seront les seuls souvenirs qui resteront et seront transmis à vos enfants, petits enfants… Ce seront les seuls éléments qui resteront importants.

Photographe de mariage au Domaine de la Blommerie

Pourquoi les photos sont si importantes ?

Remémorez-vous le dernier mariage auquel vous étiez invité. Quel était le nom du vin du repas ? Quelle était l’entrée ? Vous ne vous souvenez plus ? De fait, était-ce si important de proposer des bouteilles à des prix hallucinants ou des plats hors de prix ?

Par contre quand vous voyez les photos de ce mariage, vos souvenirs remontent : avec qui vous étiez, si l’ambiance était bonne, ce qui vous a ému… Nous ne retenons que les émotions.

Une autre façon de voir est de se demander quelle valeur sentimentale auront ces photos.

Valeur financière et valeur sentimentale.

Projetons-nous dans le futur : tout ce qu’il vous reste de votre mariage est un album photo. En dehors de cet album, il n’y a aucune autre photo, rien. Quelqu’un vous propose de racheter cet album, pour le détruire. A partir de quelle somme seriez vous d’accord ? 100 euros ? 1000 euros ? 10000 euros ? Plus de 10 000 euros ? Mettez cette somme en lien avec celle que vous aviez estimée pour la partie photographe… Il y a une différence ?

Autre hypothèse, imaginons que je possède un album retraçant toute la journée de mariage de vos parents, ou grands-parents adorés. Pas juste quelques photos posée dans un studio, mais vraiment un reportage des préparatifs, les cérémonies, le cocktail, la soirée, de l’ambiance, du lieu… Seriez-vous prêt à l’acheter ? A 100 euros ? 1000 euros ? 10000 euros ? Plus de 10 000 euros ? La valeur financière dépendra de la valeur sentimentale que vous y accordez.

Le but de ce raisonnement n’est pas de dire qu’un reportage photo de mariage vaut des dizaines de milliers d’euros (même s’il existe des photographes au talent extraordinaire qui proposent des services de ce type), mais de faire comprendre que les somme demandées pour les photos et tout ce qu’il y a autour sont un investissement pour votre patrimoine familial. Un patrimoine que vous allez confier à un professionnel, autant faire le bon choix et ne pas miser sur un tonton ou un copain qui vient de s’acheter un appareil…

“Oui, mais mon budget n’est pas extensible pour autant !”

Ca se comprend, et c’est là que votre tableau prévisionnel fait son retour ! Si vous avez eu le coup de cœur pour un lieu, une robe et le photographe, il va falloir ajuster les autres postes.

Vous aviez prévu 150 personnes, sont-elles indispensables ? Une voiture qui va servir 10 minutes est elle indissociable d’une journée réussie ? Le champagne ne peut-il pas être remplacé par une méthode champenoise ? Se lancer dans de la déco ‘do it yourself’ peut-il être envisagé, surtout avec Pinterest ? Un menu par personne est-il obligatoire ? Autant de pistes pour impacter directement le coût global !

D’autres choix peuvent aussi faire énormément jouer les coûts. Avez-vous envisagé de vous marier ‘hors saison’ ou même un vendredi ? Pour votre robe, avez-vous cherché des petits créateurs plutôt qu’une grande chaine ?

Si la partie consacrée à la photographie est toujours en dehors de vos souhaits, il faut peut-être limiter le temps de présence du photographe, décaler la partie album dans le temps… Il y a des solutions, il faut en parler !

Pour conclure, il est normal d’avoir un sentiment de “c’est trop cher”. Gardez en têtes vos priorités et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions  !