Les 7 types d’invités qu’un photographe professionnel redoute… Et 4 façons de les éviter !

1 octobre 2017

Un mariage est un évènement ! Pour les mariés, c’est un des plus beaux jours de leur vie. Ils choisissent tout de A à Z en fonction de leurs souhaits et goûts pour que leur journée leur ressemble. Comment garder des souvenirs de cette belle journée ? Les photos et vidéo, qu’elles soient réalisées par un photographe professionnel ou un amateur !

Pour garder les meilleures images, celles qui feront revivre les sentiments années après d’années, les couples font appel à un photographe professionnel. Pourquoi ? Je n’ai pas de réponse universelle mais un avis. Je pense qu’au-delà de la qualité des images, les mariés misent sur le fait qu’un pro se met pour objectif d’être présent à tous les moments et photographiera un maximum de situation et personnes.

Il y a un photographe professionnel, nous sommes tranquille !

Et, étant photographe, je pense que les invités vont se dire : « C’est génial, il y a un professionnel ! Du coup les mariés n’ont pas besoin de nos photos et nous allons profiter du moment ! »

Erreur ! Un mariage est aussi un événement pour les invités ! Ils veulent « leurs » photos de la journée !

Et c’est là que les soucis commencent pour un photographe professionnel qui va devoir faire avec ces situations pour éviter que ses photographies ressemblent à un rayon appareil photo et smartphone…

Certains invités croient à tord qu’un photographe professionnel demande que les appareils photos et smartphones restent dans leur sac pour ne pas leur “piquer le travail”. C’est faux, du moins dans mon cas ! Et si c’est le cas, cela reflète un gros manque de confiance en soi du professionnel.

C’est juste une question de qualité d’image pour ne pas avoir une nuée d’appareils en tous genre dans le cadre… Mais aussi parfois pour garder des invités dans le cadre !

Tous ces personnages sont réels…

1 – L’invité, smartphone collé à la main, qui photographie tout ce qui bouge…

À l’époque d’Instragram et de Snapchat, il est devenu naturel de tout prendre en photo. Des comptes Instagram font bien des millions de vues avec des photos de plats de restaurants… Mais quand le smartphone se retrouve par surprise dans le champ du photographe pro, c’est un peu dommage. Un smartphone qui se retrouve juste derrière les mains pendant une remise d’alliance, ce n’est pas très beau. Encore un exemple ? Le smartphone qui se retrouve juste au-dessus d’une épaule d’un papa en train de serrer dans ses bras sa fille. C’est un peu triste pour le souvenir ? Et ou est la photo prise par le smartphone ? Certainement perdu à ce jour.

Oui, tout le monde a le droit de prendre des photos pour ce jour-là. Mais les mariés se fichent que vous ayez une photo d’eux surtout avec le photographe dessus.

Et n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul ! Ne croyez pas que seul vous avez eu l’idée de sortir le téléphone… Vu de l’autre côté de la scène vous êtes souvent une trentaine !

N’oubliez pas non plus qu’un marié, si vous êtes dans l’allée avec vos 29 acolytes, ne verra pas sa future arriver au bras de son papa avec les larmes aux yeux. Imaginez l’état d’esprit du marié. Ce n’est pas votre « tu verras j’ai une super photo » qui va faire s’évanouir sa colère… Surtout qu’un pro était à côté de lui pour capturer ce qu’il voyait…

2 – L’invité, photographe amateur ou amateur expert, qui se justifie en argumentant : « Les mariés seront contents d’avoir mes photos. Je vais même leur faire un super diaporama ! »

Encore une fois non, les mariés ne seront pas ravis d’avoir vos photos, aussi réussies soient-elles. Sauf si bien sûr ils vous l’ont demandé. Et la plupart du temps, ils regardent le diaporama et c’est parti pour les oubliettes.

Et si c’était votre cadeau surprise ? Encore une fois non, si un photographe professionel est présent, la partie photo est gérée. Vous avoir avec votre matériel sur les photos du professionnel est encore moins souhaitable par les mariés !

Pourquoi donc ne pas réaliser vos photos, vous avez le droit et en plus vous aimez ça ? Vous êtes un invité pas un prestataire ! Vous êtes invités parce que votre présence à une valeur aux yeux des mariés, votre présence est importante. Votre présence, pas votre appareil photo… Ils ont fait appel à un pro pour cela !

3 – L’invité qui croie au complot : « le photographe professionnel ne va pas leur livrer toutes les photos… Je vais les faire en plus… Hé hé… » 

Peut-être, mais aujourd’hui c’est une très très grande minorité… Du coup, renseignez-vous avant sur le choix des mariés concernant la prestation photo. S’ils vous disent : « le reportage complet va être livré en numérique quelques semaines après le mariage », ne vous obstinez pas à tenter de faire économiser les mariés. D’autant plus s’il ne demandent rien… Car il n’y a pas de surcout au nombre d’image ! Tout ce que vous allez réussir est d’apparaitre avec votre appareil devant l’oeil ou autour du cou sur chaque photo livrée…

4 – L’invité qui vient de s’équiper du dernier réflex à la mode ou du dernier stabilisateur vidéo d’un mètre cube et qui vient le tester.

Comme indiqué plus haut, un mariage est un événement. Quoi de mieux pour tester son nouveau reflex !

Pour faire simple : un mariage n’est pas un terrain de jeu photographique ou on applique ce que l’on a appris sur le dernier tuto Youtube ! Surtout : pendant les préparatifs, aux entrées et sorties des mariés aux cérémonies, pendant les remises d’alliance. Regardez, profitez de l’instant. Oui vous allez surement faire quelques magnifiques images parmi les 1000 que vous allez shooter. Egalement oui les mariés seront normalement contents de les avoir. Oui mais les mariés auraient été plus heureux de ne pas vous retrouver oeil dans l’objectif à la sortie de la cérémonie…

Et si vous recherchez de l’expérience pour vous lancer dans la photographie, rapprochez vous du professionnel qui saura vous conseiller pour ne pas gêner et vous donner des astuces.

5 – L’invité qui se cache derrière une tablette de 30 cm de diagonale.

Le phénomène est en pleine expansion, l’armée d’ipad dans les églises et aux entrées sorties de cérémonies. Autant avec un smartphone il est encore possible de voir la tête des invités, avec un ipad, des sorties d’église ressemblent parfois à des Apple Store ! Pensez aux mariés ! Ils préfèrent voir des têtes plutôt que des tablettes. Tout cela pour quoi ? Pour « récupérer » 1500 photos de leur sortie d’église… Qui de toute façon aura été couverte par le photographe pro ! 

6 – L’invité qui suit le photographe professionnel à la trace pour « avoir les mêmes photos ».

Celui-ci n’est pas vraiment un souci ! S’il est tout le temps derrière ou sur le côté il peut même faire office de super assistant quand il est sympa. Mais dans ce cas, il sera absent de toutes les photos ! Encore une fois, vous êtes un invité choisi et les mariés vous veulent près d’eux !

7 – L’invité Star des réseaux sociaux. La personne du jour, c’est lui !

Des selfies à la mairie, à l’église, partout… Avec des poses en « DAB » avec le prêtre en arrière-plan… Et surtout la publication en temps réel de tout ça sur Internet. Au-delà de la situation, vécue, où le prêtre est obligé d’interrompre la cérémonie pour recadrer l’invité et ainsi casser la magie du moment, n’oubliez pas que les mariés ne souhaitent pas forcément une « médiatisation » de leur mariage. À quand le mariage en « Facebook live » avec les invités chez eux ?

Et pourtant tout part d’un bon sentiment.

Dans le fond, tous ces types d’invités ne souhaitent qu’une seule chose : faire plaisir aux mariés et se faire plaisir. 

Il faut donc énormément communiquer et faire comprendre que NON, cela ne leur fera pas plaisir d’avoir 1 million de photos prises par leurs invités.

Si un professionnel est missionné, c’est son travail de réaliser le reportage le plus complet possible. Photographier tous les membres des deux familles, les moments importants, les émotions… Comment voulez vous vivre l’émotion à travers le viseur d’un appareil photo ? Pourquoi la plupart des photographes professionnels ne veulent pas faire le reportage de leurs amis ? Tout simplement car c’est un travail qui demande une grande concentration et photographier ne permet pas de profiter de l’instant présent.

Je peux comprendre que l’on puisse avoir envie d’avoir SA photo, mais dans ce cas c’est pour gâcher celle du professionnel qui lui se doit de réussir son reportage.

Et la question du « et si le photographe perd les photos où ne les livrent pas ? » Dans ce cas ce n’est pas un professionnel au sens strict du terme.

Autre point important, tout ce qui est photographié sera potentiellement sur Facebook/Instagram/Twitter/Snapchat… dans les minutes qui suivent. Certes votre mariage n’est pas secret, mais aller sur vos réseaux sociaux le lendemain et voir les partages de vos proches parfois même en public… Ça laisse un goût amer !

Alors, mariés, comment faire ?

Si vous êtes d’accord que vous ne souhaitez, voulez, pas que vos invités rentrent dans ces cases, il faut agir !

Voici les quelques pistes à explorer :

1 – le dire avant !

Oui, cela peut sembler toute bête mais le dire aux proches est indispensable. J’ai déjà eu de nombreux parents l’œil vissé sur l’appareil ou téléphone à la main. J’ai déjà eu des témoins qui ont gâché une remise d’alliance avec leur smartphone pour un « snap » qui a disparu dans les minutes qui ont suivi. En parler aux proches, les sensibiliser, et surtout leur dire pourquoi. Pour avoir leurs yeux remplis de larmes, pour les voir sourire, pour capturer les regards échangés… Il y a plein de raison de ne pas être focalisé sur autre chose que l’instant surtout quand les photos sont assurées par une personne dédiée.

2 – L’écrire !

Quel «document » chaque invité aura entre ses mains à un moment ou un autre ? Le faire part !

Pour ne pas dénaturer le super travail du graphiste, insérer un petit carton précisant que les photos sont interdites pendant la journée. Et surtout précisez comment ils pourront bénéficier des photos du photographe professionnel ! Les invités ont toujours peur de ne pas avoir de photo !

3 – L’annoncer !

Cela est surtout valable pour les cérémonies. Profitez de la sonorisation pour demander à un témoin de faire une petite annonce : « Nous vous rappelons que les photos ne sont pas souhaitées durant toute la journée. Un photographe professionnel est présent, les mariés mettront à disposition un lien sur lequel vous retrouverez toutes les photos. »

Simple et efficace. Les plus téméraires dégaineront quand même… Mais mieux vaut avoir 1 smartphone que 30 dans le champ !

4 – Bloquer des accès !

Cela est également valable pour les cérémonies. Tendre des petites cordes décorées de chaque côté de l’allée va naturellement empêcher les invités de se retrouver dans l’allée dès vos premiers pas. C’est simple et efficace !

Et s’ils n’écoutent pas . Ce n’est pas grave. Il ne restera que les « rebels » qui ne seront pas une majorité. Quand quelque chose est annoncé comme interdit, les invités le font « en cachette » et de fait ne gênent plus vraiment… Mais vous pourrez aussi leur dire « ben alors, nous avions dit photo non souhaitée » si un invité vous montre une photo !